Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire

Premier forum francophone consacré à Lemony Snicket & Daniel Handler
 
AccueilGroupesFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionGalerie
Derniers sujets
Sujets similaires
Sondage
Avez-vous un calepin ?
Oui !
70%
 70% [ 14 ]
Non, et je ne compte pas en avoir un
25%
 25% [ 5 ]
Non, et je compte en avoir un bientôt
5%
 5% [ 1 ]
Total des votes : 20
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Meilleurs posteurs
Elrond Smith
 
Baron Omar
 
Compt Olaf
 
robinDHER
 
Tano Tatano
 
Docteur Orwell.
 
Pinine
 
Prunille
 
Marv
 
Badducks
 
Statistiques
Nous avons 474 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Loumi13

Nos membres ont posté un total de 228156 messages dans 1996 sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 La Fin en VF : La Totale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Comment avez-vous trouvé ce tome ?
De loin le meilleur... Une conclusion parfaite !
44%
 44% [ 15 ]
Ce n'est pas le meilleur... mais quel bon livre !
29%
 29% [ 10 ]
Bilan mitigé... ce tome aurait pu être bien meilleur.
9%
 9% [ 3 ]
Amère déception... que c'est triste de finir si mal cette saga.
6%
 6% [ 2 ]
Vraiment bizarre, étrange... définitivement le tome le plus à part.
12%
 12% [ 4 ]
Total des votes : 34
 

AuteurMessage
Elrond Smith
Avatar


Nombre de messages : 41155
Age : 27
Ennuyeux Endroits : Spirit World.
Réputation : 5927
Points : 43541
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Ven 8 Juin - 2:08

!!SPOILERS MAJEURS!!



J’ai fini La Fin.

Généralement, après la lecture d’un tome des DAOB, je ponds une looongue critique- les VIP du forum Allocinéen se rappellent encore des mes interminables critiques/analyses des tomes 10, 11 et 12. Ici, j’écrirais certes beaucoup, mais ce ne sera pas une critique au sens où on l’entend. Ce seront des ressentis, des impressions dispersées ça et là, sans ordre forcément structuré, quelque chose de brouillon. Parce que cette Fin m’a achevé, et laissé dans un état plus lamentable que des morceaux de lambeaux. Et même si cela en aura finalement l’air, je refuse d’employer le mot « critique » parce qu’oser seulement critiquer un tel monument innataquable serait inutile et inconcevable.

J’ai pleuré. Je sais que l’on dit souvent cela face à des films, livres, chansons nous ayant un tant soit peu émus ; mais ici, ça n’est pas une accusation gratuite, loin de là. J’ai versé six grosses larmes, à trois reprises : quand Kit et les enfants pleurent de concert, car de plus, à ce stade, la fin de la Fin approchait dangereusement ; au moment de la mort d’Olaf, et ça c’est très fort ; et enfin, lors du retour de la petite d’auprès de la tombe de Kit, et parce que cette fois, après tant d’année, on y était vraiment... A ce moment là, c’était la fin de l’aventure, instants précieux que je croyais ne jamais devoir vivre. Les ultimes pages inédites de l'ultime et inédit tome des Baudelaire. Magique.

J’ai préféré de peu le tome 12, mais j’ai choisit le choix n°1 dans le sondage, pour une raison bien simple : c’est une conclusion d’une irréprochable perfection. Handler n’aurait pas pu mieux faire, et faire autrement aurait été inacceptable. Car cette fin est tellement ancrée, imprégnée, fidèle à l’esprit, à l’essence originelle de la série présente dès les premières lignes du t.1, qu’il aurait été impensable que cela se finisse différemment ; je ne comprendrais jamais les déçus sur ce point.
Plutôt que de nous servir une plate et attendue fin dévoilant tous les mystères, Handler a décidé de garder le contrôle de son oeuvre jusqu’au bout, et de poursuivre sur la lancée du t.12 en nous offrant une Fin d’une profondeur inégalée, intense. Il nous a simplement dépeint la vie. Point. La vie, avec ce qu’elle a de cruel, de tragique et d’injuste, mais la vie à laquelle nos héros s’accrochent avec l’énergie du désespoir. La réflexion aux accents philosophiques de ce livre instille une dose importante de mélancolie, qui laisse une saveur à la fois amère, mais piquante en bouche, tel un fruit défendu servit par un serpent.
Handler a tout bonnement accompli un miracle ; ce qu’il a écrit là, c’est véritablement de l’encre de vie non altérée, c’est un prodige vivant et palpitant. C’est absurde, tout comme la stupidité des hommes dépeinte si admirablement, mais c’est tellement vrai ! On n’a vécu qu’une tranche de vie en compagnie des Baudelaire, et vu les circonstances, c’était mieux que rien. C’est comme ça : la vie nous ballote, le monde nous transforme, nous abîme, nous devons juste essayer d’y faire face, peu importe les ports où les féroces vagues de l’existence nous mènent, même si cela signifie sacrifier beaucoup, et renoncer aux réponses que nous aurions tant voulu avoir. C'est beau et poignant Merci M. Handler.

Et merci pour ce chapitre XIII, d'une puissance phénoménale et magistrale, véritable crescendo, apothéose, un douloureux -pardonnez moi- orgasme littéraire ; je n’aurais jamais le vocabulaire suffisant pour exprimer tout ce que j’ai ressentit à sa lecture. C’est l’une des premières fois que ça m’arrive, et je n’avais pas cru que j’aurais pu éprouver devant un roman ce que j’ai éprouvé en lisant ce passage. Je ne pense pas que je revivrais cela de sitôt. Alors merci.
C’est un chapitre d’une injustice révoltante, d’une tristesse insondable, d’une cruauté intolérable, d’une lassitude et d’une nostalgie épouvantables, d’une beauté amère aussi éclatante que la venue au monde d’un nouvel être sur cette terre, entre joie, crainte, espoir et doute... C’est indescriptible, c’est au-delà des mots, c’est l’un des moments les plus intenses vécus lors d’une vie de lecteur.

Côté personnage, on est gâté, avec la poursuite logique de l’évolution des Baudelaire : après avoir été précipités au fond d’un gouffre d’incertitudes (im)morales, ils ont une chance de rédemption, chance qui s’appelle Beatrice, comme pour faire revivre à la fois leur mère et Dewey, dont ils ont causé la mort.
Et quel sentiment étrange d’assister à l’incroyable (dans le sens où l’on ne peut croire que cela arrive réellement) mort du personnage le plus paradoxal de la saga : le Comte Olaf. Une mort pleine d’une touchante sobriété. Les 2 derniers tomes de la série sont vraiment SES tomes, ceux où il subit une évolution d’une humanité à fendre le coeur. Olaf est drôle, cruel, bête, amoureux, vengeur, attentionné, affectueux. Humain.
Kit est égale à elle-même et diablement émouvante, Ishmael permet à Handler de critiquer nombre d’institutions actuelles, et pour Vendredi, bien qu’on ne la connaisse que très peu, on ne peut être que touché et sidéré par son destin cruel, causé par la folie des hommes.
Revoir la vipère était trop mignon, et la sortie réservée aux Beauxdraps et co est à la fois métaphorique, évocatrice, spectaculaire et terriblement envoûtante. Rien ne s’arrête. Ou peut-être tout. C’est comme ça : dans nos vies, nombre d’évènements seront à jamais enterrés sous un opaque Grand Inconnu.

J’ai adoré quand Handler jouait la carte de la nostalgie, en nous rappelant de doux ou amers moments des aventures précédentes trop vite passées, ou quand il reprenait mot pour mot certains passages que l’on connaît désormais si bien... Cette fin nous fait d'ailleurs reconsidérer totalement le reste de la saga... Maintenant que le (chef) d'oeuvre est complet, on revoit tout ceci d'un oeil neuf, et Dieu, que c'est magnifique.

La non-morale de cette épopée monumentale et exceptionnelle est savoureuse (quelle aventure, quel voyage, quel chemin parcouru, quelle histoire, les amis !) ; maintenant, les Orphelins décident, dotés d’un courage, d'un but et d’une force renouvelés, d’affronter le vaste monde où tout se déroule à jamais in media res, car il ne reste plus sur cette planète nul endroit débarrassé de perfidie. Il faut juste se battre, faire de son mieux (ni bien, ni mal, juste mieux) selon les circonstances pour offrir le meilleur à ceux que l’on aime...

Et c’est ainsi que l’on se doit d’accepter d’abandonner les Baudelaire, en plein dans leur vie, et de retourner en plein dans la notre, pour y noircir les pages de nos propres désastreuses aventures... Si j’ai été autant touché, c’est certainement parce que ces livres sont apparus quand j’étais à une croisée des chemins au niveau de ma vie, et qu’ils ont rempli leur rôle auprès de moi jusqu’à maintenant, où j’arrive à une autre croisée des chemins. J’en suis encore bouleversé, alors je vais abréger (il y aurait encore tellement à dire à propos de ce livre !), car je n’ai nulle envie de me remettre de tout cela. Il faut que je fasse à jamais perdurer ces sentiments contradictoires qui s’agitent en moi, mélange de peine, de joie, de mélancolie et de manque.

Alors bon vent, les Baudelaire, et merci infiniement. Tout sera tellement.... doux-amer sans vous. Comme la vie.

_________________
Humanity's children are returning home. Today.




Some friendships are so strong, they can even transcend lifetimes.


Dernière édition par le Ven 8 Juin - 21:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compt Olaf
Kake à la banane


Nombre de messages : 19482
Age : 22
Ennuyeux Endroits : In Bruges
Réputation : 1881
Points : 21462
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Ven 8 Juin - 5:53

Ah , tu m'as fait pleurer Elrond triste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Docteur Orwell.
Archonte


Nombre de messages : 11796
Age : 26
Ennuyeux Endroits : A l'Hôpital Heimlich.
Réputation : 1211
Points : 679136
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Ven 8 Juin - 11:38

Bravo, Elrond ! Je partage ton opinion sur "l'orgasme littéraire..." Le Chapitre XIV était éblouissant de ce point de vue, je n'avais pas vibré comme ça depuis la fin de "L'Amant" de Marguerite Duras (oeuvre désespérée et amorale également, mais tellement belle !) !

_________________
Mais la fatalité ne connaît point de trêve : le ver est dans le fruit, le réveil dans le rêve, et le remords est dans l'amour : telle est la loi. Le bonheur a marché côte à côte avec moi.



"To ***, with best wishes and worst fears." Da.H---, (allegedly L.S.) I-X 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://danielhandler.canalblog.com/
Elrond Smith
Avatar


Nombre de messages : 41155
Age : 27
Ennuyeux Endroits : Spirit World.
Réputation : 5927
Points : 43541
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Ven 8 Juin - 11:51

Ah, et un truc que j'ai adoré et que j'ai oublié de mentionner: Prunille qui cite Genèse 3:15, première prophétie biblique annonçant exactement le contraire de ce que feront les enfants en acceptant le don du serpent...

Et arrivé à la fin de ce t.13, je ne te remercierais jamais assez, Orwell, d'avoir traduit les Beatrice Letters, car si l'on devait compter sur Nathan... Yeux au ciel
Et c'est vraiment la fin de La Fin qui m'a fait prendre conscience de l'importance de ces lettres. Donc voilà, merci ! Clin d'oeil

_________________
Humanity's children are returning home. Today.




Some friendships are so strong, they can even transcend lifetimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kit Snicket
Insaisissable carte SIM


Nombre de messages : 1389
Age : 22
Ennuyeux Endroits : Paris (France)
Réputation : 162
Points : 12092
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Ven 8 Juin - 16:05

Merci Elrond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/manon.lacroix
robinDHER
Quiche Suprême


Nombre de messages : 13352
Age : 22
Ennuyeux Endroits : Dans la peau d'Elrond
Réputation : 832
Points : 14930
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Ven 8 Juin - 16:39

Bravo Elrond... triste C'est touchant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrond Smith
Avatar


Nombre de messages : 41155
Age : 27
Ennuyeux Endroits : Spirit World.
Réputation : 5927
Points : 43541
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Ven 8 Juin - 17:04

Merci beaucoup, mais je dois avouer que mon pavé, si grand soit-il, n'égale pas la finesse d'un des commentaires joliments métaphoriques de Kit. Clin d'oeil

_________________
Humanity's children are returning home. Today.




Some friendships are so strong, they can even transcend lifetimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kit Snicket
Insaisissable carte SIM


Nombre de messages : 1389
Age : 22
Ennuyeux Endroits : Paris (France)
Réputation : 162
Points : 12092
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Ven 8 Juin - 17:12

Moi, supérieure à toi ? Tu délires, c'était d'un niveau tout à fait abordable, ma petite analyse primaire et métaphorique ! Ça n'égale en rien ton pavé bien construit et émouvant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/manon.lacroix
robinDHER
Quiche Suprême


Nombre de messages : 13352
Age : 22
Ennuyeux Endroits : Dans la peau d'Elrond
Réputation : 832
Points : 14930
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Ven 8 Juin - 17:18

Holala ! On va pas commencer les "Ah non c'est toi qui es mieux" pendant des heures !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kit Snicket
Insaisissable carte SIM


Nombre de messages : 1389
Age : 22
Ennuyeux Endroits : Paris (France)
Réputation : 162
Points : 12092
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Ven 8 Juin - 17:22

robinDHER a écrit:
Holala ! On va pas commencer les "Ah non c'est toi qui es mieux" pendant des heures !

Je me battrais jusqu'au bout pour démontrer que Elrond a fait mieux ! [d'ailleurs, il a eu plus de commentaires positifs que moi ! na !].

Oh Dieu. Je crois que je retourne à l'âge post-premières-dents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/manon.lacroix
Elrond Smith
Avatar


Nombre de messages : 41155
Age : 27
Ennuyeux Endroits : Spirit World.
Réputation : 5927
Points : 43541
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Ven 8 Juin - 17:34

Bref, merci Handler de nous avoir fourni toute cette immense source d'inspiration, qui nous a permis d'écrire de si jolis et sincères textes ! Rigole

_________________
Humanity's children are returning home. Today.




Some friendships are so strong, they can even transcend lifetimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Omar
Fantôme de LPG


Nombre de messages : 20315
Ennuyeux Endroits : Dans l'Inconnu (ce n'est pas un homme c'est un endroit ^^)
Réputation : 3119
Points : 24984
Date d'inscription : 19/03/2005

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Sam 9 Juin - 7:37

Bon, eh bien, je l'ai fini... Sourire

Excellent tome!! Olaf est magnifique!!

Bon, on apprend un peu, mais on doit déduire pas mal de choses quand même (dont, le contenu du sucrier... encore que, ce n'est pas forcément ce qui est sous-entendu, qu'il y a dedans... Et le sort de certaines personnes... bien que là, ça ne me dérange pas de ne pas en savoir plus, il faut laisser à la série sa part de mystère et de questions sans réponses...)

Par contre, un truc du 6 qui ne s'explique pas vraiment:

Spoiler:
 

_________________
Mr Manatane : "Rien n'est meilleur qu'une bonne banane. Avec un peu de champagne."
Les carnets de Mr Manatane 2x05: Navigateur solitaire
Crystale Bouvier-Montgomery : "Lewis, j'aimerai une table, mais de grâce, le plus loin possible des pauvres."
LCASR 3x06: Le mystérieux mystère entourant la mystérieuse maîtresse du mystérieux Brett

?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
robinDHER
Quiche Suprême


Nombre de messages : 13352
Age : 22
Ennuyeux Endroits : Dans la peau d'Elrond
Réputation : 832
Points : 14930
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Sam 9 Juin - 9:32

Oh !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lemony L'Abare
Jacques Snicket


Nombre de messages : 1396
Age : 23
Ennuyeux Endroits : Ici.
Réputation : 0
Points : 11040
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Sam 9 Juin - 9:50

Spoiler:
 
J'opterais plus pour la deuxième solution.


Dernière édition par le Sam 9 Juin - 10:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
robinDHER
Quiche Suprême


Nombre de messages : 13352
Age : 22
Ennuyeux Endroits : Dans la peau d'Elrond
Réputation : 832
Points : 14930
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Sam 9 Juin - 10:18

Mais spoilers, bon dieu !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compt Olaf
Kake à la banane


Nombre de messages : 19482
Age : 22
Ennuyeux Endroits : In Bruges
Réputation : 1881
Points : 21462
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Sam 9 Juin - 10:22

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
robinDHER
Quiche Suprême


Nombre de messages : 13352
Age : 22
Ennuyeux Endroits : Dans la peau d'Elrond
Réputation : 832
Points : 14930
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Sam 9 Juin - 10:29

Oui mais c'est pas de ça qu'il parle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lemony L'Abare
Jacques Snicket


Nombre de messages : 1396
Age : 23
Ennuyeux Endroits : Ici.
Réputation : 0
Points : 11040
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Sam 9 Juin - 10:30

robinDHER a écrit:

Spoiler:
 
Spoiler:
 
Il y a donc un problème !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
robinDHER
Quiche Suprême


Nombre de messages : 13352
Age : 22
Ennuyeux Endroits : Dans la peau d'Elrond
Réputation : 832
Points : 14930
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Sam 9 Juin - 10:33

Ou bien ils croyaient à une autre Béatrice (ça paraitrait pas normal à un enfant qu'on parle de sa défunte mère en l'appelant par son pérnom de cette manière, si ?), ou bien c'est une erreur de traduction, ou une erreur de Handler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrond Smith
Avatar


Nombre de messages : 41155
Age : 27
Ennuyeux Endroits : Spirit World.
Réputation : 5927
Points : 43541
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Sam 9 Juin - 12:19

Je me suis posé la même question que Baron... d'autant que, comme il dit, les orphelins ne sont pas comme les losties, eux, ils posent des questions. Voilà ma théorie:
Spoiler:
 

_________________
Humanity's children are returning home. Today.




Some friendships are so strong, they can even transcend lifetimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Dim 10 Juin - 22:59

Elrond_smithVFD a écrit:
Spoiler:
 

D'ailleurs, Klaus ne se demande-t-il pas ce que voulait dire Esmé avant d'être coupé par Prunille revenant avec la simili-corde?
Revenir en haut Aller en bas
Elrond Smith
Avatar


Nombre de messages : 41155
Age : 27
Ennuyeux Endroits : Spirit World.
Réputation : 5927
Points : 43541
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Dim 10 Juin - 23:01

Oui, effectivement. C'est surtout sur cela que je me base pour affirmer leur perplexité, en fait.

_________________
Humanity's children are returning home. Today.




Some friendships are so strong, they can even transcend lifetimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tano Tatano
Salade du chef de fruits et légumes


Nombre de messages : 11798
Réputation : 644
Points : 20307
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Mer 13 Juin - 13:16

Oui, c'est vrai que c'est bizarre... Je n'y avais pas repensé.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marv
Lustreur de vaisselle


Nombre de messages : 7158
Réputation : 212
Points : 13330
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Mer 13 Juin - 14:15

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AkuriiW.



Nombre de messages : 6
Age : 23
Ennuyeux Endroits : Un endroit glauque et mystérieux.
Réputation : 0
Points : 10386
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Mer 13 Juin - 15:32

Pour moi le tome 13 était... étrange. Je crois que je l'ai lu trop vite, étant donné que c'était le dernier.
Pour répondre aux suppositions des derniers posts :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-iin-soucianc3.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Fin en VF : La Totale.   Aujourd'hui à 10:08

Revenir en haut Aller en bas
 
La Fin en VF : La Totale.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Disneyland Hotel] Rénovation totale et nouvelles suites
» Perte totale des données
» Trouver la taille totale de plusieurs fichiers
» [AIDE] HTC HD2 reboot sans cesse apres decharge totale batterie??
» Nouvelle déco totale!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire :: Le Snicketverse et la Communauté LPG :: Les Livres :: Un Final Farouche :: Fin de la série - sortie VF-
Sauter vers: