Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire

Premier forum francophone consacré à Lemony Snicket & Daniel Handler
 
AccueilGroupesFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionGalerie
Derniers sujets
Sujets similaires
Sondage
Avez-vous un calepin ?
Oui !
70%
 70% [ 14 ]
Non, et je ne compte pas en avoir un
25%
 25% [ 5 ]
Non, et je compte en avoir un bientôt
5%
 5% [ 1 ]
Total des votes : 20
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Meilleurs posteurs
Elrond Smith
 
Baron Omar
 
Compt Olaf
 
robinDHER
 
Docteur Orwell.
 
Tano Tatano
 
Pinine
 
Prunille
 
Marv
 
Badducks
 
Statistiques
Nous avons 475 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est KurtSnicket

Nos membres ont posté un total de 228218 messages dans 1997 sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 Poe, la fortune Baudelaire et le testament

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Docteur Orwell.
Archonte


Nombre de messages : 11811
Age : 26
Ennuyeux Endroits : A l'Hôpital Heimlich.
Réputation : 1211
Points : 679169
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Poe, la fortune Baudelaire et le testament   Ven 23 Oct - 19:52

Je viens de me rendre compte d'un truc tout bête sur M. Poe...

Il est mentionné à de très nombreuses reprises dans la série que la fortune Baudelaire est intouchable avant les 18 ans de Violette. Inaltérable. Nada. Ce qui ne laisse pas beaucoup d'options à Olaf pour mettre la main dessus, du coup... Soit :

  • il épouse Violette, ce qui est compliqué à réaliser comme on l'a vu (et presque impossible après le tome I),
  • il attend que Violette ait dix-huit ans et se débrouille pour lui faire retirer tout l'argent en liquide à la banque.

Autant dire que même quand on s'appelle Olaf, il faut être motivé et minutieux. Cela m'a toujours étonné que Stephano/Sham/Shirley/Genghis se donnent autant de mal pour adopter les enfants, puisque justement les tuteurs des Baudelaire ne peuvent PAS toucher à leur fortune... Mais je crois que, pour Olaf, il est surtout question de garder le contrôle de la situation en attendant de former un plan long et complexe pour récupérer l'argent liquide à la banque. Contrôler les agissements des Baudelaire durant tout ce temps est donc quand même une condition absolue de son plan...

En plus, du point de vue d'Olaf, cela reste quand même une course contre la montre. Il n'a qu'une fenêtre de quatre ans pour mettre au point tout ça... passé ce délai, Violette adopte son frère et sa sœur et transfère la fortune dieu sait où. Enfin bref, tout ça pour dire que passé le tome VII Olaf lève les bras au ciel, crie "fuck this shit" et manipule Mme Bass/Alose pour qu'elle braque la banque de M. Poe et vole la fortune pour lui. Ce qui est, vous en conviendrez, beaucoup plus simple. lol ! Cependant Bass a été arrêtée pour ce crime et Olaf n'a jamais touché un sou de ce butin, probablement fondu dans l'incendie de l'Hôtel Dénouement... Donc ouais, trop risqué, c'était effectivement plus intéressant d'adopter les enfants.

Ce détail du testament est quand même très sujet à suspicion : il n'est vraiment pas pratique. Imaginez que les Baudelaire aient été adoptés par un tuteur pauvre : la fortune ne peut même pas être utilisée pour aider leurs quotidiens ! Et d'ailleurs, quand on voit leurs conditions de vie à La Falotte, Villeneuve-du-Corbeau ou Prufrock...

Par ailleurs, ça explique (sans excuser) beaucoup du comportement de M. Poe : chaque seconde que les orphelins passent sans tuteur lui coûte du fric. SON fric. Parce que visiblement c'est chez lui qu'ils passent le temps entre deux tuteurs... Arthur Poe n'a pas de fortune ; trois enfants supplémentaires à charge, ça raque vite. Voila pourquoi il tente toujours désespérément de convaincre les orphelins de rester chez leurs tuteurs (même s'ils sont AFFREUX), voila pourquoi il accepte la moindre offre d'adoption du premier venu (sans se poser de questions). Il n'est pas simplement con mais également aveuglé par sa pingrerie.

C'est comme si les parents Baudelaire SAVAIENT que des gens mal intentionnés allaient tenter de voler la fortune et ont rajouté cette clause idiote pour leur compliquer la tâche. Le pire, c'est qu'en un sens cette clause a protégé les orphelins : Violette est obligée de rester en vie au moins jusqu'à ses dix-huit ans, sinon aucun moyen de toucher à l'argent (Béatrice et Bertrand n'avaient en revanche pas prévu le coup du mariage forcé). De même que son frère et sa sœur, au cas où Violette décède prématurément.

_________________
Mais la fatalité ne connaît point de trêve : le ver est dans le fruit, le réveil dans le rêve, et le remords est dans l'amour : telle est la loi. Le bonheur a marché côte à côte avec moi.



"To ***, with best wishes and worst fears." Da.H---, (allegedly L.S.) I-X 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://danielhandler.canalblog.com/ En ligne
 
Poe, la fortune Baudelaire et le testament
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Fleurs du Mal - Baudelaire
» Reco de fortune
» Votre avis sur Le testament de César
» Le Testament
» Oblitération de fortune ou drouille?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire :: Théories :: Théories diverses-
Sauter vers: