Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire

Premier forum francophone consacré à Lemony Snicket & Daniel Handler
 
AccueilGroupesFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionGalerie
Derniers sujets
Sujets similaires
Sondage
Avez-vous un calepin ?
Oui !
70%
 70% [ 14 ]
Non, et je ne compte pas en avoir un
25%
 25% [ 5 ]
Non, et je compte en avoir un bientôt
5%
 5% [ 1 ]
Total des votes : 20
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Meilleurs posteurs
Elrond Smith
 
Baron Omar
 
Compt Olaf
 
robinDHER
 
Docteur Orwell.
 
Tano Tatano
 
Pinine
 
Prunille
 
Marv
 
Badducks
 
Statistiques
Nous avons 475 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est KurtSnicket

Nos membres ont posté un total de 228218 messages dans 1997 sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 Beatrice est la mere Baudelaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
violette_baudelaire
Juge Abbot


Nombre de messages : 134
Réputation : 0
Points : 11859
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Beatrice est la mere Baudelaire   Mar 14 Fév - 16:25

Bon, en fait je crois que Beatrice est la mère des Baudelaire...

Sinon, pourquoi Lemony Snicket a tant d'interêt pour l'affaire Baudelaire?

Je ne sais plus qui, Jerôme d'Eschemizerre, je crois, dit que Mrs. Baudelaire a été emportée par des oiseaux.
Et au troisième tome Lemony dit:
"J'ai vu un aigle démesuré emporter une femme que j'aimais jusqu'à son aire au sommet d'un pic."
Coïncidence? Je ne crois pas.

Aussi, Lemony Snicket a dit que Beatrice pouvait siffler avec un petit-beurre entre les dents, et que sa specialité, c' était la quatorzième symphonie de Mozart.
Au troisième tome, Tante Aggripine dit:
"C'était mon meilleur ami [Ignace], mon partenaire en grammaire, la seule personne de ma connaissance à savoir siffler avec un petit-beurre entre les dents."
"Maman aussi savait le faire, dit Klaus. Sa specialité était la quatorzième symphonie de Mozart."
Coïncidence? Je ne crois pas.

Bon, à mon avis, Mrs. Baudelaire, c'est Beatrice.
Qu'est-ce que vous en pensez?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Widdershins
Klaus


Nombre de messages : 552
Ennuyeux Endroits : Il n'y a pas d'ennuyeux endroits si on a quelque chose à y faire...
Réputation : 0
Points : 12375
Date d'inscription : 25/08/2005

MessageSujet: Re: Beatrice est la mere Baudelaire   Mar 14 Fév - 16:30

Si tu avais pris la peine de venir plus souvent ou de faire plus attention, ou de tout lire, tu saurai qu'un topic a déjà été fait sur ce sujet et que ce qu'il y avait a dire, a été dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandragore
Oncle Monty


Nombre de messages : 367
Ennuyeux Endroits : Entre les racines
Réputation : 0
Points : 12327
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Beatrice est la mere Baudelaire   Mar 14 Fév - 16:32

Beatrice n' EST PAS la mère des baudelaires. C' et sûr, c' est certain ,c'est prouvé. D' ailleurs orwell avait réuni dans un message tous les indices qui le prouvait, je te l'aurais bien rapporté mais je ne le trouve plus... Orwell ?
Mais c 'est vrai que pendant un moment, on aurait pu le penser.
Par contre, il existe une théorie, assez farfelue mais qui tient la route, comme quoi Bea aurait pu être la mère des baudelaire....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cauchemar-infirmerie.forummotions.com
Mandragore
Oncle Monty


Nombre de messages : 367
Ennuyeux Endroits : Entre les racines
Réputation : 0
Points : 12327
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Beatrice est la mere Baudelaire   Mar 14 Fév - 16:35

désolé capitaine de répéter ce que tu dis, on a posté en même temps je crois ... voila le message posté par orwell :

Bien,
bien,
bien !
Tout d'abord, un peu d'histoire... L'affrontement idéologique autour de la question "Béatrice est-elle la mère des Baudelaires ?" a commencé sur les forums anglais peu après la sortie de la bio de Lemony entre les parutions des tomes 8 et 9. Les fans étaient très divisés sur la véritable identité (s'il y en avait une) de Mme. Baudelaires. D'un côté, les Béatristes, et de l'autres les K-tistes, car on ne connaissait que l'initiale de la soeur de Lemony à l'époque. La guerre fait rage, chacun prend parti dans un camp. Arrive le tome 9, qui donne un argument séduisant pour les Béatristes, puis le tome 10 qui donne d'énormes arguments pour les K-tistes, qui croient être prêts de la victoire. Mais arrive le deus ex machina : le tome 11 ! Les Baudelaire ne réagissent PAS au nom "Kit Snicket" quand ils l'entendent, et rencontrent à la fin du livre un femme qui prétend être Kit Snicket, et qu'ils ne reconnaissent pas.
Les Béatristes semblent aujourd'hui avoir gagné...
MAIS LEURS ARGUMENTS SONT-ILS CONVAINCANTS ?
Listons-les !

Tome 3 : "Notre mère savait siffler la quatorzième symphonie de Mozart avec un cracker entre ses dents !" (Dixit Klaus)
Bio : "Cette actrice, à laquelle je me prépare d'ailleurs à me marier très bientôt, était la SEULE actrice convenable pour cette pièce car elle savait siffler la quatorzième symphonie de Mozart avec un cracker entre ses dents, et une scène de la pièce le nécessitait impérativement !"
Je suis désolé, mais ce genre d'indices ressemble beaucoup à la salade mentionnée dans le tome 10, une recette très précise de la soeur de Lemony que Mme. Baudelaire connaissait aussi. Et qu’est-ce que cet énorme indice nous a donné en définitive ? Rien car Kit n’est pas Mme. Baudelaire. Ensuite, l’indice de la salade était même plus crédible que celui-ci car les deux passages provenaient du même tome et n’étaient séparés que par onze pages. Ensuite, la salade est un « secret de famille », c’est plus intime qu’une manière de siffler qui n’est peut-être qu’un moyen de communication VDC, après tout la pièce dans laquelle jouait Béatrice était destinée à transmettre des messages aux autres VDC ! La preuve, c’est que le mari de tante Josephine savait aussi siffler de cette façon, seul l’air a changé au cours du temps.
Voir aussi plus loin la théorie sur les poissons.

Tome 9 : "Regarde, je vais nous dessiner des fausses cicatrices sur le visage avec ce maquillage. C'est maman qui me l'a appris."
Bio : on découvre que Béatrice était une actrice de théâtre.
Même si le lien semble séduisant, tous les VDC ont une formation d’espionnage, s’ils savent tous se déguiser ils doivent aussi savoir se maquiller vu qu’il y a une trousse de maquillage dans le kit des VDC. Ca ne prouve rien !

Tome 6 : "Ta mère était si aventureuse ! Il y a une vingtaine d'années nous sommes allés faire une expédition sur le mont Augure avec une bande d’amis, qui pullulait de bêtes féroces, et voilà qu'en piqué/"
Tome 3 : « Et j'ai vu une femme que j'aimais se faire enlever par des aigles au sommet d'une montagne. »
Tout d’abord, le capitaine du sous marin nous apprend qu’il avait failli être convié à une expédition bizarrement similaire, et Jérôme précise qu’il s’agissait d’une «bande d’amis ». C’était également à l’époque où les VDC avaient tenté d’enrôler Jérôme.
« Votre mère me disait toujours que ce qui me manquait, c’était le courage. »
Tout réside dans cette phrase : Jerôme n’a pas été engagé dans VDC a cause de son caractère très pleutre. A partir de là, on peut déduire que les autres membres de l’expédition étaient des VDC du même âge. Je ne pense pas être trop téméraire en pensant que Béatrice et Lemony en faisaient partie ! Vous remarquerez la formulation des phrases, Jérôme n’a pas dit que Mme. Baudelaire s’était faite enlevée par un aigle ! Et pourquoi Handler ne le laisse-t-il pas dire « Béatrice s’est faite enlever par un aigle » ? Parce que dans ce même tome Esmé dit :
« Je vous vole comme on m’a volé ! Comme Béatrice m’a volé ! »
Si Handler avait laissé un personnage prononcer ce mot avant, les Baudelaires auraient comme nous soupçonner Esmé de quelque chose…
Ensuite, attention au terme « Une femme que j’aimais », qui peut aussi désigner sa sœur !
Voir aussi plus loin la théorie sur les poissons.

Tome 8 :
Listes des patients de Prufrock : CARRIE E ABELABUDITE. C'est un anagramme qui donne : BEATRICE BAUDELAIRE.
Bon, et qu’est-ce que ça prouve ? Pas qu’elle s’est mariée au père Baudelaire, simplement qu’elle s’est appelée Baudelaire à un moment de sa vie ! Elle pourrait être la sœur de Mr. Baudelaire, ou avoir épousé son frère Elwyn. (Ce qui cadrerait avec Lemony qui dit qu’elle a épousé un autre homme que lui.) Voir même être une vague cousine de la famille Baudelaire ! Ceci donnerait aussi une explication satisfaisante aux motivations de Lemony : les enfants Baudelaire sont les neveux de Béatrice, sa seule famille restante et puis Lemony et les parents Baudelaire avaient l’air de bons amis selon la photo du dossier Snicket.
Voir aussi plus loin la théorie sur les poissons.


Théorie :
Lemony ADORE les allitérations, "Lousy Lane", "Hazy Harbor, "Bad Beginning", etc... Pourquoi pas "Béatrice Baudelaire" ?
Bon, là, l’argument fait assez pitié. Passons.

THEORIE DES POISSONS :
En anglais, on a inventé un mot spécifique aux romans policiers : « Red Herring ». Cela veut dire littéralement : « Saumon Rouge » ou « Leurre ». Le « Red Herring » désigne un petit indice qui, dans l’intrigue, est censé attirer l’enquêteur, ou le lecteur, sur une piste totalement fausse, qu’on croit capitale mais qui n’a aucun rapport avec la solution de l’histoire !
Or que voyons nous ?
La théorie du sifflement des crackers s’appuie sur le tome 6. Regardons l’image de la couverture : elle est entourée de petits poissons rouges : des « Red Herrings ». Regardons l’image du début avant le chapitre 1 : la pancarte indiquant le nom de la rue est surmontée d’un Red Herring. Les Baudelaires vont manger dans un restaurant où on ne sert que des Red Herrings : c’est un leurre qui leur est destiné puisque pendant ce laps de temps Esmé organise avec Olaf la vente aux enchères pour les berner. Enfin, le poisson dans lequel Isadora et Duncan sont cachés à la fin du livre est dessiné par l’illustrateur pour le chapitre 12 : il a la forme d’un red herring. Et lorsque Klaus lit sa description dans le livre des enchères, on découvre qu’il s’agit d’un « leurre géant ». Je vous laisse apprécier le jeu de mot ! Toute l’intrigue du tome 6 repose sur l’illusion des Baudelaire, qui à force de toujours faire les choses à la va-vite ne découvrent pas le piège qui leur est tendu. Je pense que la déclaration de Jérôme sur le mont Augure était le leurre caché de l’histoire.
La théorie du maquillage s’appuie sur un extrait de la bio où Béatrice joue dans un théâtre. Or comment s’appelle ce théâtre ? Ned H Rirger ! Si vous mélangez les lettres, ça donne… Red Herring.
Enfin, l’anagramme e Béatrice Baudelaire se trouve dans une liste composée de dizaines d’anagrammes… Que donne l’avant-dernier ? Red Herring !
En clair, nous trouvons la mention d’un red herring à trois reprises, et ces trois passages ont un point commun : ils laissent penser que Béatrice est Mme. Baudelaire.
Par ces mentions, Handler essaye de nous faire comprendre qu’il ne s’agit que d’un LEURRE.
D’un Red Herring.
Ces indices sont de faux indices. Je ne peux qu’admirer l’étourdissant stratagème psychologique d’Handler.

DIFFERENTES CONTRADICTIONS :

Tome 1 : « Et les Baudelaires repensaient encore et toujours à ce matin où ils avaient appris la mort de leurs parents, alors que quelques heures plus tôt ceux-ci leur avaient dit qu’ils allaient à la plage de Malamer. »
Tome 8 : « Vous devriez plutôt lire un livre sur un merveilleux mariage, quand on sait que la seule femme que vous avez jamais aimé a épousé un autre que vous et est morte une terrible après-midi. »
Les parents Baudelaire sont morts un matin. Béatrice est morte un après midi.

Interview de Handler :
« Y a t il la moindre vérité dans cette théorie qui veut que Béatrice soit Mme. Baudelaire ? »
REPONSE : « Un peu de vérité… Mais pas toute la vérité. »
Observez bien la formulation. C’est une question fermée à laquelle on répond par oui ou non. « Pas toute la vérité » signifie donc NON puisque cette question ne mentionne qu’une vague supposition. « Un peu de vérité » veut dire que les indices servent effectivement à quelque chose et que c’est juste la théorie qui est mauvaise. Le « Un peu de vérité » veut dire selon moi que Béatrice n’est pas la mère des Baudelaires mais seulement leur tante.

TOME 11 :
« Et le capitaine Widdershins avait tort d’insister qu’un article du petit pointilleux était complètement vrai, et de le montrer à tant de volontaires, incluant les parents Baudelaires, mon frère et ma sœur, et la femme que j’aimais. »
Il y a ici différenciation entre les parents Baudelaire et Béatrice.

CONCLUSION GENERALE ET EXHAUSTIVE :
Béatrice n’est PAS Mme. Baudelaire.
Je le pense, je le dis, je l’affirme, je le proclame, je le crie, je le hurle.
Non. Non. Non. Non, non, non, non, non, non, non, non.
Non !
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cauchemar-infirmerie.forummotions.com
Lemony
Professeur Gengis


Nombre de messages : 2320
Age : 26
Ennuyeux Endroits : Lyon
Réputation : 13
Points : 12991
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: Beatrice est la mere Baudelaire   Mar 14 Fév - 16:47

violette_baudelaire a écrit:
Bon, en fait je crois que Beatrice est la mère des Baudelaire...

Faux !

violette_baudelaire a écrit:
Sinon, pourquoi Lemony Snicket a tant d'interêt pour l'affaire Baudelaire?

Peut être , car les parents Baudelaire étaient un couple proche de lui , ses amis ?

violette_baudelaire a écrit:
Je ne sais plus qui, Jerôme d'Eschemizerre, je crois, dit que Mrs. Baudelaire a été emportée par des oiseaux.
Et au troisième tome Lemony dit:
"J'ai vu un aigle démesuré emporter une femme que j'aimais jusqu'à son aire au sommet d'un pic."

Alors re-faux ! Jérome ne dit jamais que Maman Baudelaire a été enlever par des aigles !

violette_baudelaire a écrit:
Coïncidence? Je ne crois pas.

Moi non plus , c'est le FBI qui cherche a nous embrouiller , ou alors serait-se juste l'auteur de la série?

violette_baudelaire a écrit:
Aussi, Lemony Snicket a dit que Beatrice pouvait siffler avec un petit-beurre entre les dents, et que sa specialité, c' était la quatorzième symphonie de Mozart.
Au troisième tome, Tante Aggripine dit:
"C'était mon meilleur ami [Ignace], mon partenaire en grammaire, la seule personne de ma connaissance à savoir siffler avec un petit-beurre entre les dents."
"Maman aussi savait le faire, dit Klaus. Sa specialité était la quatorzième symphonie de Mozart."
Coïncidence? Je ne crois pas.

Encore une fois , non pas une coicidence , les aliens débarquent !! On nous a tous menti , ou alors c'est juste Lemony Snicket qui nous torture , pour nous faire confondre les deux personnages?

violette_baudelaire a écrit:
Bon, à mon avis, Mrs. Baudelaire, c'est Beatrice.
Qu'est-ce que vous en pensez?

FAUX !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Beatrice est la mere Baudelaire   Mar 14 Fév - 19:36

Comme répété beaucoup de fois par Orwell, beaucoup de passages dans le tome 6 sont des leurres, comme celui où Jérôme parle d'une excursion avec des amis d'enfance au mont Augur avec la mère Baudelaire Rien n'empêche que Beatrice soit avec eux, ni même que Lemony d'ailleurs. Mais d'ailleurs... tome 12: (mais comment je fais je peux pas mettre en noir! ne lisez pas ce passage ^^)






au moment de la mort de Dewey, Lemony, si c'est bien lui, apparaît. Or Jérôme n'a pas suivi les Baudelaire au bas du lac. Quel hasard... Comme les Baudelaire dans les bibliothèques, je pense qu'il est passé à côté d'un truc important. Peut-être qu'une conversation sur Beatrice aurait pu s'engager s'il était allé parler avec ce chauffeur de taxi. Mais évidemment il n'est pas descendu. Tout à fait dans le genre snicketien. Donc Jérôme doit connaître Lemony (en plus en écrivant sur les injustices il a bien du passer sur des moments du calvers de la vie de Lemony...) (et puisqu'il connaît Jacques ce serait encore plus logique...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Beatrice est la mere Baudelaire   Mar 14 Fév - 19:46

Capitaine Widdershins a écrit:
Si tu avais pris la peine de venir plus souvent ou de faire plus attention, ou de tout lire, tu saurai qu'un topic a déjà été fait sur ce sujet et que ce qu'il y avait a dire, a été dit.


C'est faux mais elle aurait pas pu venir plus souvent étant donné que son inscription date d'hier! ^^
Revenir en haut Aller en bas
violette_baudelaire
Juge Abbot


Nombre de messages : 134
Réputation : 0
Points : 11859
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Re: Beatrice est la mere Baudelaire   Jeu 16 Fév - 15:29

Je suis désolée, j'avais pas mis attention... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Beatrice est la mere Baudelaire   Aujourd'hui à 14:40

Revenir en haut Aller en bas
 
Beatrice est la mere Baudelaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Beatrice est la mere Baudelaire
» AMOUR ENTRE UNE MERE ET SON FILS
» Tere Mere Beach Mein
» Editions Baudelaire(1958/61)
» ma petite grand mere

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire :: Théories :: Théories diverses-
Sauter vers: