Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire

Premier forum francophone consacré à Lemony Snicket & Daniel Handler
 
AccueilGroupesFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionGalerie
Derniers sujets
Sujets similaires
Sondage
Avez-vous un calepin ?
Oui !
70%
 70% [ 14 ]
Non, et je ne compte pas en avoir un
25%
 25% [ 5 ]
Non, et je compte en avoir un bientôt
5%
 5% [ 1 ]
Total des votes : 20
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Meilleurs posteurs
Elrond Smith
 
Baron Omar
 
Compt Olaf
 
robinDHER
 
Docteur Orwell.
 
Tano Tatano
 
Pinine
 
Prunille
 
Marv
 
Badducks
 
Statistiques
Nous avons 475 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est KurtSnicket

Nos membres ont posté un total de 228180 messages dans 1997 sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 Je n'avais pas saisi qu'il s'agissait d'une occasion triste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Docteur Orwell.
Archonte


Nombre de messages : 11800
Age : 26
Ennuyeux Endroits : A l'Hôpital Heimlich.
Réputation : 1211
Points : 679149
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Je n'avais pas saisi qu'il s'agissait d'une occasion triste.   Mer 13 Sep - 14:15

Ah, effectivement, je n'avais pas pensé à cette mélodie-ci ! Hum... Le problème, c'est que dans l'autobio on trouve un extrait du livre "Ramona Quimby 8 ans" où la jeune fille narratrice utilise apparemment le même code avec son bibliothéquaire... Sachant que la chanson utilisée dans ce livre est bien celle du bucheron, je ne pense pas que les VDC l'auraient changée, non ? D'autant que la plupart de leurs activités sont liées à la littérature...
Par ailleurs, cette mélodie n'est pas sifflée avec un cracker entre les dents, comme c'est le cas dans la pièce VDC... Donc, ce n'est pas la même mélodie selon moi...

_________________
Mais la fatalité ne connaît point de trêve : le ver est dans le fruit, le réveil dans le rêve, et le remords est dans l'amour : telle est la loi. Le bonheur a marché côte à côte avec moi.



"To ***, with best wishes and worst fears." Da.H---, (allegedly L.S.) I-X 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://danielhandler.canalblog.com/
Fazz
Vendeur de bananes


Nombre de messages : 6522
Réputation : 424
Points : 15494
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: Je n'avais pas saisi qu'il s'agissait d'une occasion triste.   Mer 13 Sep - 14:28

Docteur Orwell. a écrit:
Ah, effectivement, je n'avais pas pensé à cette mélodie-ci ! Hum... Le problème, c'est que dans l'autobio on trouve un extrait du livre "Ramona Quimby 8 ans" où la jeune fille narratrice utilise apparemment le même code avec son bibliothéquaire... Sachant que la chanson utilisée dans ce livre est bien celle du bucheron, je ne pense pas que les VDC l'auraient changée, non ? D'autant que la plupart de leurs activités sont liées à la littérature...
Par ailleurs, cette mélodie n'est pas sifflée avec un cracker entre les dents, comme c'est le cas dans la pièce VDC... Donc, ce n'est pas la même mélodie selon moi...

Comment on le sait ? Ce livre est un livre fictif, non ?

p.97

On apprend qu'il faut répondre "Ici, le monde est paisible" au serveur du Clown Anxieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Docteur Orwell.
Archonte


Nombre de messages : 11800
Age : 26
Ennuyeux Endroits : A l'Hôpital Heimlich.
Réputation : 1211
Points : 679149
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Je n'avais pas saisi qu'il s'agissait d'une occasion triste.   Mer 13 Sep - 14:48

Eh bien, justement, non ! C'est un grand classique de littérature anglaise... D'ailleurs, "Le Petit Lutin Rose" est le seul livre fictif de la série... D'autres ouvrages véritables sont cités dans la bio : For Esmé, With love and Squalor, The Coded Poetry of Edgar Alan Poe, Green Mansions, les contes de Grimm...

_________________
Mais la fatalité ne connaît point de trêve : le ver est dans le fruit, le réveil dans le rêve, et le remords est dans l'amour : telle est la loi. Le bonheur a marché côte à côte avec moi.



"To ***, with best wishes and worst fears." Da.H---, (allegedly L.S.) I-X 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://danielhandler.canalblog.com/
Chass Snicket
Chauve au long nez


Nombre de messages : 803
Age : 23
Ennuyeux Endroits : Nul part avec un livre à la main
Réputation : 0
Points : 11459
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Je n'avais pas saisi qu'il s'agissait d'une occasion triste.   Mer 13 Sep - 14:48

Pour la mélodie, je penchai sur "le petit Snicket".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliotheque-livres.forumculture.net/
Docteur Orwell.
Archonte


Nombre de messages : 11800
Age : 26
Ennuyeux Endroits : A l'Hôpital Heimlich.
Réputation : 1211
Points : 679149
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Je n'avais pas saisi qu'il s'agissait d'une occasion triste.   Mer 13 Sep - 14:55

Hum... Elle est utilisée dans la pièce de théâtre, mais là, c'est la quatorzième symphonie aux crackers qu'on utilise... Par ailleurs Lemony rappelle que la partition du "Petit Snicket" qu'on a dans la bio est fausse... Les paroles sont bonnes, mais pas l'air, vu qu'il s'agit de celui de "Row Row your boat," une comptine anglaise hyper connue... Comme par hasard, Violet affirme dans le tome 11 qu'il s'agit de la chanson qu'elle hait le plus !
Source : forum de musicologie du 667 Dark Avenue !

_________________
Mais la fatalité ne connaît point de trêve : le ver est dans le fruit, le réveil dans le rêve, et le remords est dans l'amour : telle est la loi. Le bonheur a marché côte à côte avec moi.



"To ***, with best wishes and worst fears." Da.H---, (allegedly L.S.) I-X 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://danielhandler.canalblog.com/
Mardi
Fiona


Nombre de messages : 170
Age : 22
Ennuyeux Endroits : Dans mon forum .
Réputation : 0
Points : 10344
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Je n'avais pas saisi qu'il s'agissait d'une occasion triste.   Lun 2 Juil - 14:22

je pensais que quand Hal disait cela,c'est qu'il pensait que le proviseur mourrait VRAIMENT de faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harperchildrens.forummotion.com/index.htm
Jacques Snicket
Lemony Snicket


Nombre de messages : 1915
Age : 21
Ennuyeux Endroits : Retourne-toi !
Réputation : 6
Points : 11579
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: Je n'avais pas saisi qu'il s'agissait d'une occasion triste.   Lun 2 Juil - 14:36

Non, puisqu'il insistait sur le point !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je n'avais pas saisi qu'il s'agissait d'une occasion triste.   Aujourd'hui à 10:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Je n'avais pas saisi qu'il s'agissait d'une occasion triste.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Je n'avais pas saisi qu'il s'agissait d'une occasion triste.
» [Si j'avais su...] le manga
» Dessin que j'ai fais quand j'avais 12 ans
» J'avais tout, je n'ai plus rien
» Howard BUTEN - Quand j'avais cinq ans, je m'ai tué

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire :: Théories :: Théories diverses-
Sauter vers: