Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire

Premier forum francophone consacré à Lemony Snicket & Daniel Handler
 
AccueilGroupesFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionGalerie
Derniers sujets
» 058 — Tome V, Chapitre VI
Jeu 13 Juil 2017 - 16:04 par Elrond Smith

» 057 — Tome V, Chapitre V
Jeu 13 Juil 2017 - 15:50 par Elrond Smith

» 056 — Tome V, Chapitre IV
Jeu 13 Juil 2017 - 15:38 par Elrond Smith

» Le Désastreux Défi : RDV le 1er juin 2017 !!!
Jeu 13 Juil 2017 - 14:46 par Paradoxe

» 039 — Tome III, Chapitre XIII
Dim 9 Juil 2017 - 22:06 par Docteur Orwell.

» 038 — Tome III, Chapitre XII
Dim 9 Juil 2017 - 21:58 par Docteur Orwell.

» 037 — Tome III, Chapitre XI
Dim 9 Juil 2017 - 21:42 par Docteur Orwell.

» 036 — Tome III, Chapitre X
Dim 9 Juil 2017 - 21:27 par Docteur Orwell.

» 035 — Tome III, Chapitre IX
Dim 9 Juil 2017 - 21:15 par Docteur Orwell.

» 034 — Tome III, Chapitre VIII
Mar 4 Juil 2017 - 22:28 par Docteur Orwell.

» 033 — Tome III, Chapitre VII
Mar 4 Juil 2017 - 22:08 par Docteur Orwell.

» 032 — Tome III, Chapitre VI
Dim 2 Juil 2017 - 17:17 par Docteur Orwell.

Sujets similaires
Sondage
La saison 1 de la série Netflix est...
1) Parfaite !
19%
 19% [ 3 ]
2) Très bonne, hâte de voir la suite !
63%
 63% [ 10 ]
3) Une bonne adaptation.
19%
 19% [ 3 ]
4) Une série correcte, mais une adaptation décevante des livres.
0%
 0% [ 0 ]
5) Moyenne, très perfectible sur de nombreux points.
0%
 0% [ 0 ]
6) Mauvaise, une insulte à l'oeuvre originelle.
0%
 0% [ 0 ]
7) Une saison très médiocre, il n'y a rien à sauver et la perspective d'une saison 2 me terrifie.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 16
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Meilleurs posteurs
Elrond Smith
 
Baron Omar
 
Compt Olaf
 
robinDHER
 
Docteur Orwell.
 
Tano Tatano
 
Pinine
 
Prunille
 
Marv
 
Fazz
 
Statistiques
Nous avons 486 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est M.S.

Nos membres ont posté un total de 230784 messages dans 2197 sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 Esthétique et mouvement littéraire d'ASoUE/ATWQ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fazz
Vendeur de bananes
avatar

Nombre de messages : 6807
Réputation : 494
Points : 16725
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Esthétique et mouvement littéraire d'ASoUE/ATWQ   Lun 14 Mar 2016 - 17:00

Je sais qu'on en parlé précédemment quelque part, mais la fonction de recherche de ce forum... lol ! bref. Je me demandais comment on pourrait définir les esthétiques d'une part de l'univers d'ASoUE/ATWQ et d'autre part, de son écriture et de façon un peu précise. scratch
J'imagine qu'un certain membre du forum (je parle de Dewey, bien sûr) a déjà bien bien bien réfléchi à la question et écrit une trentaine d'essais en mandarin et swahili sur la question, donc je me dis que ce topic va peut-être avoir une durée de vie bien limitée, mais je trouvais nulle part pour poster la question. Neutral

Pour l'univers d'ASoUE, on parle souvent de deux composantes : le gothique et le steampunk. Pourtant, j'y réfléchissais un peu récemment et je me disais que les éléments steampunks ont l'air de n'être vraiment présents que dans les tomes X à XII avec l'introduction en force des technologies de VFD. Le gothique, lui, semble être plus fortement présent dans les tomes I (l'architecture de la ville avec ses gargouilles, la scène d'ouverture, la tour), VI (l'obscurité et la chute) et XIII (la tempête).

J'ai l'impression que les deux ne se recoupent pas de manière satisfaisante pour couvrir la saga dans son intégralité... la présence des gargouilles dans le tome I m'a fait aussi penser à l'art grotesque, qui pourrait définir davantage les tomes IV et IX, mais ça reste assez limité également.

Quelque chose qui pourrait définir davantage la série de manière transversale serait peut-être un réalisme magique (surtout si on prend en compte ATWQ) – la scène d'ouverture de Maître et Marguerite pourrait servir pratiquement de prototype aux scènes d'accusation du Comte Olaf. Mais encore une fois ça ne couvre qu'une petite partie de tous les livres, car l'écriture globale d'un volume est davantage focalisée sur les orphelins que sur vraiment une description/dénonciation de la société.

J'ai envie aussi de lier ASoUE à un certain existentialisme, notamment par rapport au Procès... mais les tomes IX, XII et XIII me donnent aussi d'être le CQFD d'une grande démonstration déterministe de Lemony : le monde pervertit et tôt ou tard on est obligé de faire le mal pour les bonnes raisons (ce qui est contraire à l'enseignement GVDF)... peut-être justement utiliser l'existentialisme pour en souligner le drame ?

ATWQ est un peu plus simple du fait que les tomes ont (un peu) moins des identités visuelles différentes. Il s'agit d'un roman noir avec des éléments fantastiques. Mais il y a aussi quelque chose qu'on retrouve en filigrane dans ASoUE : une sorte de décadentisme, qui là s'exprime de manière bien plus flagrante. Et il y a aussi un peu d'horreur lovecraftienne dans le tome 3, la même qui transparaît plus doucement et froidement dans le tome XI d'ASoUE. Est-ce qu'il y a d'autres éléments ? Peut-être un certain romantisme (après tout, le thème des ruines est omniprésent) ?

Pour l'écriture de Snicket, il me semble qu'il y a des éléments du nouveau roman (place du narrateur, initiales, aspect méta, les personnages sont presque une coïncidence par rapport à l'objet de l'étude de Lemony, le dossier Snicket et le procès d'Olaf). Mais le nouveau roman ne prend pas vraiment en compte l'humour omniprésent instillé dans le texte, comme pouvait le faire le modernisme. S'agit-il alors d'un postmodernisme intégralement, quand pourtant de nombreux éléments littéraires sont issus de la tradition de la littérature jeunesse (bien que toujours subvertis) ?

En bref, je voulais parler de ça et avoir des avis sur la question, parce que c'est un peu flou pour moi et ça m'intéresserait de voir comment vous vous représentez les styles de ces sagas. scratch Je pense qu'on aura du mal de toute façon à trouver une étiquette globale, et tant mieux. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Docteur Orwell.
Archonte
avatar

Nombre de messages : 12338
Age : 26
Ennuyeux Endroits : A l'Hôpital Heimlich.
Réputation : 1270
Points : 680973
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Esthétique et mouvement littéraire d'ASoUE/ATWQ   Lun 14 Mar 2016 - 17:26

Oh là là ! Sujet fascinant. Sujet... visqueux et insaisissable. Topic Glissant

En terme d'esthétique, je dirais que les DAOB restent... un OVNI. Il y a un poids très fort des références et inspirations culturelles de Daniel Handler, mais il s'agit plus là d’œuvres qui l'ont intimement marqué que de correspondance à un "genre" ou un "courant" précis. Les DAOB, c'est avant tout de la parodie, du commentaire, de la déconstruction, de la gnose... plus qu'un héritage. Me suis-je fait comprendre ? lol !

Si ça peut t'aider, Handler a dit lui-même qu'à l'ébauche la série était une parodie (pour adultes !) de romans gothiques, et qu'il n'a viré vers la littérature jeunesse que lorsque son éditrice le lui a conseillé. Ce qui serait le plus proche des DAOB, ce seraient donc les œuvres populaires auprès de la jeunesse lors du dix-neuvième siècle, avec un souffle moqueur : je pense principalement à Pollyanna, à Oliver Twist. En France, on a Sans Famille ou Les Malheurs de Sophie qui correspondraient plus ou moins à l'ambiance que Handler essaye de déconstruire.

_________________
Mais la fatalité ne connaît point de trêve : le ver est dans le fruit, le réveil dans le rêve, et le remords est dans l'amour : telle est la loi. Le bonheur a marché côte à côte avec moi.



"To ***, with best wishes and worst fears." Da.H---, (allegedly L.S.) I-X 2008


Dernière édition par Docteur Markson. le Lun 14 Mar 2016 - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://danielhandler.canalblog.com/
Fazz
Vendeur de bananes
avatar

Nombre de messages : 6807
Réputation : 494
Points : 16725
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: Esthétique et mouvement littéraire d'ASoUE/ATWQ   Lun 14 Mar 2016 - 17:31

Merci pour cette réponse. Mais je me dis que ce n'est pas que du copier-coller puis destruction, il y a un apport de cohésion d'Handler et une vraie construction stylistique qui est propre à la voix de Lemony, non ? Peut-être que le projet de base n'est d'être que parodie, donc d'utiliser la voix de ces auteurs pour mieux les défaire, mais il y a bien un même chœur (et cœur peut-être) qui transcende et traverse les vingt tomes de la saga, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Docteur Orwell.
Archonte
avatar

Nombre de messages : 12338
Age : 26
Ennuyeux Endroits : A l'Hôpital Heimlich.
Réputation : 1270
Points : 680973
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Esthétique et mouvement littéraire d'ASoUE/ATWQ   Lun 14 Mar 2016 - 18:41

Pour ce qui est de la "voix" narrative, il faudrait surtout regarder du côté de Vie et Opinions de Tristram Shandy (Jacques le Fataliste pour l'équivalent francophone), avec beaucoup d'emprunts à Roal Dahl et Edward Gorey.

Par ailleurs j'ai l'impression que tu te bases beaucoup sur les illustrations de Helquist pour analyser l'esthétique des romans... cependant il ne s'agit que d'une interprétation. Pas forcément fidèle au texte, d'ailleurs.

_________________
Mais la fatalité ne connaît point de trêve : le ver est dans le fruit, le réveil dans le rêve, et le remords est dans l'amour : telle est la loi. Le bonheur a marché côte à côte avec moi.



"To ***, with best wishes and worst fears." Da.H---, (allegedly L.S.) I-X 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://danielhandler.canalblog.com/
Fazz
Vendeur de bananes
avatar

Nombre de messages : 6807
Réputation : 494
Points : 16725
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: Esthétique et mouvement littéraire d'ASoUE/ATWQ   Lun 14 Mar 2016 - 18:42

Je me base sur Helquist surtout pour le tome I ! Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Esthétique et mouvement littéraire d'ASoUE/ATWQ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Evovation littéraire et poétique...
» Conseils d'un directeur littéraire
» [James, P.D.] Adam Dalgliesh -Tome 14: Une mort esthétique
» LA PORTE : Collaboration littéraire
» L'arbre aux livres, festival littéraire de Parthenay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire :: Le Snicketverse et la Communauté LPG :: Les Livres-
Sauter vers: