Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire

Premier forum francophone consacré à Lemony Snicket & Daniel Handler
 
AccueilGroupesFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionGalerie
Derniers sujets
Sujets similaires
Sondage
Avez-vous un calepin ?
Oui !
70%
 70% [ 14 ]
Non, et je ne compte pas en avoir un
25%
 25% [ 5 ]
Non, et je compte en avoir un bientôt
5%
 5% [ 1 ]
Total des votes : 20
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Meilleurs posteurs
Elrond Smith
 
Baron Omar
 
Compt Olaf
 
robinDHER
 
Docteur Orwell.
 
Tano Tatano
 
Pinine
 
Prunille
 
Marv
 
Badducks
 
Statistiques
Nous avons 475 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est KurtSnicket

Nos membres ont posté un total de 228223 messages dans 1997 sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 Les autres Désastreuses Aventures : Tome II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Docteur Orwell.
Archonte


Nombre de messages : 11812
Age : 26
Ennuyeux Endroits : A l'Hôpital Heimlich.
Réputation : 1211
Points : 679173
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Les autres Désastreuses Aventures : Tome II   Mer 27 Mai - 22:48

Les autres Désastreuses Aventures :
un roman derrière le roman


ou

Examen spéculatif des aboutissants secrets
derrière l'intrigue de la série


TOME II

Le Tome II est précédé d’une période d’embellie inespérée pour le bord « noble » de VDC : Olaf, leur ennemi juré, est en fuite, recherché par la police. Les orphelins Baudelaire et leur fortune, sans tuteur, se retrouvent confiés par Poe à un lointain parent, le docteur Montgomery Montgomery, qui n’est autre qu’un de leurs membres de longue date. Il faut donc mettre à profit cette formidable occasion de redresser la situation.

Montgomery, épaulé par son assistant et ami VDC, le docteur Gustav Sebald, échafaude alors un plan audacieux: faire quitter immédiatement le pays aux orphelins, afin de s’assurer que ceux qui leur veulent du mal ne les retrouvent jamais… et de commencer leur formation de jeunes VDC. C’est la voie classique: d’abord un rapt vers une destination indéterminée, puis une longue errance destinée à effacer toute trace des enfants concernés aux yeux de la Loi, et enfin un séjour dans les QG et écoles contrôlés par VDC.

Par ailleurs, cette option permet à Violette de passer quatre ans à l’abri, et de réintégrer la vie civile en pleine possession de la fortune Baudelaire. Olaf envisage d’ailleurs un plan similaire pour obtenir la fortune Quagmire dans le Tome VI. Le parallèle met mal à l’aise. On est fortement en droit de douter que Monty emmène véritablement les orphelins au Pérou.

"Thank you, Uncle Monty," Mr. Poe said stiffly. "Now, I have a question, if you don't mind. You mentioned that you circle the globe. Is there someone who will come and take care of the children while you are out collecting specimens?"
"We're old enough to stay by ourselves," Violet said quickly, but inside she was not so sure. [..]
"I wouldn't hear of it," Uncle Monty said. "You three must come with me. In ten days we leave for Peru, and I want you children right there in the jungle with me."

[TRR, chp.02]

[R, at a VFD meeting] We [VFD] assign them to strangers and scatter them across the globe, performing errands that are perplexing to them, […] until we know that no one is searching for them any longer.
[LSUA, p.39]

"Gunther wants to smuggle us out of the city, and hide us away on some island where the police won't find us. He'll keep us on the island until we come of age and he can steal the Quagmire sapphires. Once he has our fortune, he says, he'll take us and--"
[TEE, chp.08]

Pour cela, Gustav et Monty réservent cinq billets pour le Prospero, un bateau contrôlé par VDC. Satisfait, Gustav quitte le Laboratoire aux Serpents pour tourner quelques films; il compte revenir peu avant le Jour J pour rencontrer les enfants, récupérer son ticket et embarquer avec eux. En attendant, les orphelins passeront une semaine de vacances bien méritées chez Monty.

"As you know," he said, "tomorrow we are leaving for Peru. These are our tickets for the five o'clock voyage on the Prospero, a fine ship that will take us across the sea to South America."
[TRR, chp.05]

[From the Captain, to Lemony] Enclosed is ablueprint of the Prospero, a ship we have arranged to smuggle you out of the country, and two tickets for passage. […] The second is the special encoded ticket which you will give to me in the Main Bridge.
[LSUA, p.109]

[From the Prospero ticket] All V.F.D voyages aboard the Prospero depart from Daedalus Dock whenever circumstances require.
[LSUA, p.113]

Le temps qu’Arthur Poe règle les formalités administratives, néanmoins, se produisent deux événements capitaux qui viennent tout bouleverser.

Le premier est qu’Olaf et ses alliés apprennent, par un moyen ou un autre, que Monty a été désigné comme nouveau tuteur des Baudelaire. Comment? Olivia est bien entendu une possibilité : il n’est pas dit que c’est toujours elle qu’Olaf vient consulter pour déterminer où se trouvent les Baudelaire, mais c’est le cas la plupart du temps. Quoiqu’il en soit, bien vite, la zone entourant la maison de Monty se retrouve infestée d’espions en tous genres. Les routes, les communications, les cieux : tout est surveillé. Olaf et l’Homme aux Crochets traîne à proximité, attendant probablement l’arrivée des orphelins au domicile de Monty pour intervenir. Pire encore, la rumeur voudrait qu’Olaf cherche à infiltrer le Laboratoire en se faisant passer pour un assistant. Gustav n’a aucun moyen sûr de signaler à Monty les dangers qui le menacent. Aucun moyen, sinon ses films, qu’il va très régulièrement regarder au cinéma pas très loin de chez lui.

Le second élément perturbateur, c’est la réémergence d’un certain survivant de d’un certain incendie, jusque-là caché à l’intérieur d’une certaine fontaine de la Ville. La survie de cette personne doit rester secrète, mais celle-ci a certainement des choses à dire sur la façon dont les orphelins sont élevés.

Bref : le plan doit être modifié, et au plus vite. Gustav Sebald recueille donc le survivant de l’incendie, qu’il dissimule dans un bonhomme de neige. Il commence à tourner un film pour informer Monty du nouveau plan, codé dans les dialogues.

[From Gustav, to Monty] Attention: hidden in the snowman is a survivor of the fire. Meet us in the town where this film takes place. Bring the three children. Your new assistant is not one of us! Beware!
[LSUA, pp.61-65]

Par ailleurs, Gustav apprend aussi que Lemony Snicket est de retour dans les parages et effectue une enquête sur les Baudelaire. De peur que ses agissements ne court-circuitent ses propres plans, Gustav s’arrange pour qu’il reçoive quelques pages du script du film (la vie mouvementée de Lemony ne lui laisse guère le temps d’aller au cinéma). Il lui ordonne de ne pas se mêler de leurs affaires; apprenant que Béatrice est peut-être vivante, Lemony serait tenté de la rejoindre avec la police à ses trousses. Or VDC interdit formellement à Lemony toute visite à Béatrice depuis plus de quinze ans, on le sait.

[Jacque, to Lemony]Brother, you must run. […] You must not communicate with B at all, even by telegram or carrier pigeon.
[LSUA, pp.96-97]

And because I felt like a different person, I dared to approach a woman I had been forbidden to approach for the rest of my life. [...] As my pursuers scurried around the party, trying to guess which guest was me, I slipped out to the veranda and gave her the message I'd been trying to give her for fifteen long and lonely years. "Beatrice," I cried, just as the scorpions spotted me, "Count Olaf is--"
[TAA, chp.11]

Lemony apprend donc qu’il existe un survivant à l’incendie Baudelaire, et que Monty est censé amener les enfants à sa rencontre. Il voudrait bien rejoindre tout ce petit monde, seulement voilà: il n’a pas la moindre idée de l’endroit où la rencontre est censée se dérouler. Gustav Sebald ne lui a communiqué, délibérément, que les pages du script comportant le message codé, qui précise que la rencontre se déroulera « dans la ville où se déroule ce film. » Quelle ville, au juste? Lemony n’a pas accès à cette information. Puis, Lemony se rappelle d’un détail qui risque de faire capoter le plan: Monty n’a jamais appris le code Sebald… Il ne réunira donc jamais les enfants avec le survivant de l’incendie.

Lemony procède alors à un odieux chantage: il affirme à Gustav détenir une information capitale qui met en danger l’intégralité du nouveau plan. Il lui propose de lui livrer cette information en échange de tout ce qu’il sait sur ce mystérieux survivant de l’incendie et sur l’endroit où il se trouve… Et, pour cela, lui donne rendez-vous dans le Marais Marronnasse, pas très loin de chez Montgomery, pour effectuer l’échange (et, accessoirement, pour lui rendre les pages du script).

I was to return these pages to him nineteen hours ago—now that I am convinced that Dr. Montgomery never learned the Sebald Code—but if the filmmaker does not arrive in nineteen more minutes, I will enclose them with this letter.
[LSUA, p.57]

Gustav n’est évidemment pas très chaud, mais il n’a pas d’autre choix. Les Baudelaire arrivent chez Monty le lendemain : le temps presse. Il fait l’erreur de prendre la Route des Paillasses, descend pour faire route, à pied, vers le Marais. Il est arrivé avant Lemony. Voyant des fleurs sauvages, il se penche pour les ramasser, et… tombe nez-à-nez avec Olaf qui espionne la maison depuis des jours.

Celui-ci le capture. Puis il le noie, et cache son corps dans le Marais Maronnasse. Satisfait d’avoir tué la seule personne capable de révéler à Monty la supercherie qu’il prépare, Olaf imite l’écriture de Sebald, rédigeant à Monty un faux message annonçant sa démission. Olaf glisse la missive dans la boîte aux lettres de l’oncle Monty. Apprenant que son ami s’est désisté, Monty n’a d’autre choix que d’engager en vitesse, probablement par téléphone, un autre assistant. Un certain Stephano répond à l’annonce. Quelle chance !

"Gustav didn't quit," he said in his wheezy voice. "Gustav is dead! One day when he was out collecting wildflowers I drowned him in the Swarthy Swamp. Then I forged a note saying he quit."
[TRR, chp.13]

"Gustav, my top assistant, left an unexpected letter of resignation for me just yesterday. There's a man named Stephano whom I have hired to take his place, but he won't arrive for a week or so, so I am way behind on preparations for the expedition. […] It will make it easier to do without Gustav. It was very strange, his leaving like that. I was unlucky to lose him." Uncle Monty's face clouded over, a phrase which here means "took on a slightly gloomy look as Uncle Monty thought about his bad luck," although if Uncle Monty had known what bad luck was soon to come, he wouldn't have wasted a moment thinking about Gustav.
[TRR, chp.02]

Quelques temps plus tard, Lemony arrive en barque dans le Marais et patiente de longues heures pour un rendez-vous qui n’aura jamais lieu. Il ignore que Gustav n’est pas loin de lui… Quelques mètres sous l’eau. Après dix-neuf heures et vingt minutes d’attente, Lemony, dépité, quitte la Route des Pouillasses.

I have decided to wait twenty more minutes before giving up and deciding that another member of V.F.D. has been captured by our sneaky, greedy, and moody enemies. […] But instead I am sitting in this rowboat, staring out at the waters of the Swarthy Swamp and wondering where in the world he can be.
[LSUA, pp.56-57]

[Plus de réflexions et de théories sur le Tome II en préparation, et à venir dans ce topic !]

_________________
Mais la fatalité ne connaît point de trêve : le ver est dans le fruit, le réveil dans le rêve, et le remords est dans l'amour : telle est la loi. Le bonheur a marché côte à côte avec moi.



"To ***, with best wishes and worst fears." Da.H---, (allegedly L.S.) I-X 2008


Dernière édition par Docteur Markson. le Jeu 28 Mai - 11:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://danielhandler.canalblog.com/
Elrond Smith
Avatar


Nombre de messages : 41163
Age : 27
Ennuyeux Endroits : Spirit World.
Réputation : 5927
Points : 43572
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: Les autres Désastreuses Aventures : Tome II   Jeu 28 Mai - 8:23

J'adore cette relecture/interprétation/analyse/raccrochage de wagons ! tire la langue Coeur
Ça donne de nouvelles perspectives, de nouveaux angles d'attaque à ces premiers tomes qui semblaient si simples, qu'on pensait connaître par cœur et... C'est cool. Smile

_________________
I am your Aunt Josephine!




Some friendships are so strong, they can even transcend lifetimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marv
Lustreur de vaisselle


Nombre de messages : 7161
Réputation : 212
Points : 13354
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Re: Les autres Désastreuses Aventures : Tome II   Jeu 28 Mai - 17:18

Beau travail, Doc! Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Docteur Orwell.
Archonte


Nombre de messages : 11812
Age : 26
Ennuyeux Endroits : A l'Hôpital Heimlich.
Réputation : 1211
Points : 679173
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Les autres Désastreuses Aventures : Tome II   Mer 24 Juin - 20:30

Stephano arrive chez Montgomery aussi tard que possible, conscient qu’il ne pourra pas faire tenir la supercherie très longtemps. Il se rend chez lui en taxi; il ne le sait pas, mais le conducteur est en fait un VDC du bord scélérat du Schisme qui utilise l’un des déguisements du kit officiel. Les Sinistres Visiteurs l’ont probablement embauché pour surveiller Olaf et s’assurer de sa loyauté. En cas de problème, Olaf a ordonné à Fernald de rester dans les parages, déguisé en docteur : il continue à surveiller la zone au cas où un VDC de l’autre bord s’approcherait du Laboratoire, et au cas où un corps aurait besoin d’être évacué ; quel meilleur moyen pour cela qu’une ambulance ?

On est en droit de s’interroger : comment se fait-il que l’oncle Monty, VDC de longue date, ne reconnaisse pas Olaf (même déguisé) ? Le comte n’est pas exactement discret ; il doit bien exister des photographies de sa personne… Et ils ont sûrement un passé commun, puisqu’ils sont tous les deux des VDC passés par les mêmes centres de formation ; à ceci près que Monty n’a pas dû recevoir une éducation complète, puisqu’il n’a jamais appris le code Sébald. Comme les apprentis VDC subissent des enfances mouvementées, il est tout à fait possible que Monty ait vu son enseignement interrompu par quelque incident… et que ses chaperons aient involontairement zappé cette partie du programme.

Pour tout avouer, je suis divisé sur la question. Il y a cependant un point annexe que je défends, et que je considère comme plus important encore :
Lorsque Monty annonce aux orphelins que Stephano n’est autre qu’un espion envoyé par la société d’herpétologie, les enfants le prennent pour un benêt.

Ils ont tort. Monty a de bonnes raisons de croire cela.
Comme le révèle l’Autobiographie non-Autorisée, Monty n’est pas collectionneur de reptiles par hasard. La plupart de ces animaux sont en fait élevés dans un but bien précis : servir VDC, au même titre que certains corvidés, félins ou poissons qu’on rencontrera plus tard dans la série. Examinons de plus près cette collection :

• Le Crapeau Dissonnant n’est rien d’autre qu’un magnétophone vivant, qui peut en outre imiter les voix. Les magnétophones (comme en témoigne Larry, le serveur du Tome III) et les imitations de voix (comme en témoigne toute la série des Fausses Bonnes Questions) sont d’un grand intérêt pour VDC.

• Le Mamba du Mal a été spécifiquement dressé pour communiquer, via ses sifflements, avec des grillons qui relaient à VDC des signaux et les avertissent du danger, notamment la présence d’ennemis ou d’incendies. Cette espèce est destinée, à terme, à la garde des QG de VDC.

• Quant à la Vipère Mort-Sûre, celle-ci se révèle avoir croisé le chemin de Béatrice et Bertrand, quinze ans plus tôt, lors de leur année passée sur l’Île. D’ailleurs, cette révélation tend à impliquer que Monty n’est pas honnête avec les orphelins… puisqu’il prétend que la Vipère a été très récemment découverte dans une forêt par lui et Gustav ! N’est-il pas plus probable que Bertrand et Béatrice, lors de leur exil (Ishmael n’aurait certainement pas voulu d’un serpent, tout inoffensif qu’il fut, sur l’Île), l’ont embarquée sur le bateau éponyme en route vers le continent… et l’ont confié à un certain ami VDC herpétologue ? Quoiqu’il en soit, c’est une bête d’une intelligence et d’un dévouement remarquables qui serait utile à n’importe quel VDC. D’ailleurs les crémiers auxquels Lemony est associé choisissent de la faire embarquer sur le Prospero plutôt que de la laisser tomber aux mains de l’autre bord du Schisme…

On s’arrêtera là : le fait est que le Laboratoire aux Serpents est bourré d’animaux utiles à VDC. Il est donc parfaitement imaginable que l’autre bord du Schisme infiltre la Société d’Herpétologie et envoie un agent chez Monty pour dérober l’un ou l’autre reptile. Que ce soit Olaf ou quelqu’un d’autre n’est a priori pas très important… Montgomery a échafaudé un mobile crédible, simple, pour expliquer la présence de Stephano, et il ne voit pas de raison d’en démordre. On voit là d’ailleurs un parallèle intéressant entre les orphelins et Monty : les premiers sont tellement terrorisés qu’ils n’envisagent pas un instant que ce n’est pas eux qu’Olaf est venu tuer, le second est tellement inquiet pour ses reptiles qu’il en oublie que les orphelins constituent, eux aussi, une proie de choix pour l’autre bord du Schisme.
Monty échafaude alors un plan compliqué, mais censé :

• Monty déchire devant les orphelins Baudelaire le ticket de Stephano, afin de les rassurer et leur intimer le silence… Ce qui ne veut absolument rien dire. Tous les VDC voyageant sur le Prospero reçoivent deux tickets : le premier, normal, permet de partir à l’heure avec les autres passagers, le second, spécifique aux VDC, permet de partir seul à bord et en avance. Monty se contente donc de détruire le second ticket de Stephano!

• Le lendemain matin, il ordonne à Stephano de rester s’occuper des reptiles… Les orphelins présument qu’il compte lui annoncer que son ticket est détruit, mais, là encore, ce n’est pas ce que Monty a précisé. Il est plus probable qu’il compte lui demander de régler quelques affaires de dernière minute au Laboratoire, pendant qu’il emmène les enfants dans sa jeep. Il lui confie le ticket normal (marqué pour cinq heures de l’après-midi) et lui suggère d’appeler un taxi pour Port-Brumaille dans l’après-midi. C’est le matin, il y a largement le temps d’arriver à l’heure. Stephano ne se méfie donc pas.

• Dès la jeep partie, Stephano ne perd pas de temps pour dérober la Vipère Mort-Sûre…  avant de comprendre que Monty l’a envoyée avec lui dans une valise. Cette cupidité lui fait perdre de précieuses minutes pendant lesquelles il perd complètement la jeep de vue. Il hèle un taxi en quatrième vitesse.

• Le taxi emmène Stephano à Port-Brumaille. Pas de bateau. Incrédule, Stephano vérifie son ticket… et découvre « départ de Quai-Dédale » marqué en gros dessus. Eh oui, relisez l’Autobiographie : le port d’attache du Prospero n’est pas Port-Brumaille mais Quai-Dédale ! Seul Stephano prétend le contraire aux orphelins.

• Furieux d’avoir été berné de la sorte, Stephano repart en taxi dans l’autre sens, arrive à Quai-Dédale… Mais c’est trop tard. Monty a mis à profit ces précieuses minutes de gagnées sur Stephano pour utiliser ses tickets spécifiques. Les orphelins, Monty et la Vipère Mort-Sûre sont partis sans lui sur le Prospero. Pire, il n’a aucune idée de sa destination réelle.
Sauf que tout cela ne se passe pas comme prévu, il y a un cheveu dans cette belle soupe bien préparée… Un cheveu nommé Klaus. Vous vous souvenez comment, dans le Tome I, Klaus révèle sans réfléchir à Olaf qu’il n’a en réalité aucun moyen direct d’hériter de la fortune Baudelaire, ce qui l’oblige à tenter d’épouser Violette ? Eh bien, il n’a pas compris sa leçon… Voilà qu’il révèle, sans réfléchir, à Olaf que Monty vient de déchirer son ticket pour le Prospero !

La suite, on la connaît : Olaf décide d’assassiner Monty pour s’approprier son ticket. Merci, Klaus. Merci beaucoup.

_________________
Mais la fatalité ne connaît point de trêve : le ver est dans le fruit, le réveil dans le rêve, et le remords est dans l'amour : telle est la loi. Le bonheur a marché côte à côte avec moi.



"To ***, with best wishes and worst fears." Da.H---, (allegedly L.S.) I-X 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://danielhandler.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les autres Désastreuses Aventures : Tome II   Aujourd'hui à 2:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Les autres Désastreuses Aventures : Tome II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résumé final du tome 6...
» VDC et VFD????
» [Alexandra Adornetto]Les Etranges Aventures, tome 1 : Les Secrets du Voleur d'Ombres
» Le petit Lutin Rose
» LES AVENTURES DE VICKI NELSON (Tome 2) PISTE SANGLANTE de Tanya Huff

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire :: Théories :: Théories diverses-
Sauter vers: