Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire

Premier forum francophone consacré à Lemony Snicket & Daniel Handler
 
AccueilGroupesFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionGalerie
Derniers sujets
Sujets similaires
Sondage
Avez-vous un calepin ?
Oui !
70%
 70% [ 14 ]
Non, et je ne compte pas en avoir un
25%
 25% [ 5 ]
Non, et je compte en avoir un bientôt
5%
 5% [ 1 ]
Total des votes : 20
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Meilleurs posteurs
Elrond Smith
 
Baron Omar
 
Compt Olaf
 
robinDHER
 
Tano Tatano
 
Docteur Orwell.
 
Pinine
 
Prunille
 
Marv
 
Badducks
 
Statistiques
Nous avons 475 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est KurtSnicket

Nos membres ont posté un total de 228172 messages dans 1996 sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 Les autres Désastreuses Aventures : Tome III

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Docteur Orwell.
Archonte


Nombre de messages : 11797
Age : 26
Ennuyeux Endroits : A l'Hôpital Heimlich.
Réputation : 1211
Points : 679143
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Les autres Désastreuses Aventures : Tome III   Ven 7 Aoû - 22:13

Les autres Désastreuses Aventures :
un roman derrière le roman


ou

Examen spéculatif des aboutissants secrets
derrière l'intrigue de la série


TOME III

Les orphelins sont à peine arrivés à Port-Damoclès qu’ils se trouvent à nouveau happés dans la toile tissée par VDC autour de leur vie. Beaucoup plus tard dans la série, en effet, on découvrira qu’un membre de l’organisation les a, ce jour-là, repérés et photographiés à leur insu, et que cette photographie a influencé un très grand nombre d’évènements.

Mais ne nous éparpillons pas pour autant et répondons à une question fondamentale : qui photographiait les orphelins ce jour-là, et pourquoi ?
Le suspect principal, et pour moi le plus évident, demeure le chauffeur du taxi qui emmène les enfants chez leur tante. Son arrivée même est suspicieuse: les orphelins viennent à peine de débarquer que monsieur Poe agite son mouchoir et que, miracle, le taxi vient à leur rencontre. Alors qu’il n’y a pas eu de réservation.

Well, let's put you in a taxi." […] Now, let's gather your luggage and walk to the curb." […] Mr. Poe was waving his handkerchief in the air to signal a taxi to stop, and in no time at all the cabdriver piled all of the Baudelaire suitcases into the trunk and Mr. Poe piled the Baudelaire children into the back seat. […] Mr. Poe gave some money to the taxi driver and waved good-bye to the three children as the cab pulled away from the dock and onto a gray, cobblestoned street.
[TWW, chp.01]

Ajoutons qu’il n’y a aucune raison pour un taxi de rester si près du port non plus: le chauffeur le dit lui-même, c’est la morne saison et les visiteurs se sont faits rares. Non, la présence de ce taxi est loin d’être fortuite: le chauffeur savait, pour une raison ou une autre, que les orphelins se trouveraient là.

Il est possible que la photographie ait été prise à la volée, depuis l’intérieur du véhicule; ce qui expliquerait pourquoi les enfants n’ont pas entendu le bruit de l’appareil ou remarqué la présence du paparazzo.

Alors, la question se pose : qui aurait intérêt à ainsi traquer les orphelins ? Ce chauffeur n’est-il autre que Lemony Snicket ? Rien n’interdit de le penser. Rappelons-le : l’objectif de Lemony, à ce stade de l’intrigue, n’est pas vraiment d’aider les orphelins ni même d’enquêter sur eux, mais plutôt de rester à proximité d’eux au cas où Béatrice voudrait les retrouver. Ils ne sont, pour lui, qu’un appât à surveiller.

Ce chauffeur est par ailleurs suspicieux à plus d’un titre puisque son discours révèle un certain nombre de contradictions… Il n’est pas au courant du fait que Joséphine est veuve ou qu’elle a peur du lac, alors même qu’il est censé être du coin et connaît le chemin. Il s’étonne plus tard que les Baudelaire n’aient jamais rencontré leur tante, et jamais visité sa maison… Alors même qu’il a passé le début de la conversation à leur présenter la ville, et assisté à leur conversation avec M. Poe. Bref, le chauffeur s’emmêle les pinceaux, confondant ce qu’il censé savoir et feindre ignorer.

Plus convaincant encore, ce chauffeur de taxi semble être le même que celui rencontré dans le Tome XII. Or le chauffeur du tome XII est, lui, très fortement soupçonné de n’être autre que Lemony, et cette fois-ci avec preuves à la clé. Comparons les descriptions respectives des deux chauffeurs dans les tomes III et XII, en gardant à l’esprit que Handler est d’habitude extrêmement avare en descripteurs physiques :


"It's the off-season," the cabdriver said. He was a skinny man with a skinny cigarette hanging out of his mouth, and as he talked to the children he looked at them through the rear-view mirror.
[TWW, chp.01]

"Torn," Sunny said, which meant something along the lines of, "I see the advantages and disadvantages of both plans of action," but before her siblings could answer, the children felt a shadow over them, and looked up to see a tall, skinny figure standing over them. In the darkness the children could not see any of his features, only the glowing tip of a skinny cigarette in his mouth.
"Do you three need a taxi?" he asked, and gestured to the automobile that had brought Justice Strauss and Jerome Squalor to the entrance of the hotel.
The siblings looked at one another, and then squinted up at the man. The children thought perhaps his voice was familiar, but it might just have been his unfathomable tone, which they'd heard so many times since their arrival at the hotel that it made everything seem familiar and mysterious at the same time.

[TPP, chp.10]

Il y a clairement reprise des mêmes éléments de vocabulaire et du même type de physique. Les orphelins précisent bien que la voix du chauffeur du tome XII leur paraît « familière » quoiqu’ils ne se souviennent pas précisément l’avoir rencontré. Peut-être, justement, parce qu’ils avaient vaguement discuté avec lui dans le tome III et n’avaient pas prêté plus d’attention que cela à un chauffeur qui leur paraissait anodin.

On voit donc que, là encore, les actions de Lemony tendent à aggraver la situation des orphelins Baudelaire ; en effet, la photographie prise ce jour-là va se retrouver dans les mains d’une autre détective de talent, Olivia… Le problème, c’est que celle-ci a Olaf pour client. Lemony vient donc, indirectement, de révéler à Olaf que les orphelins Baudelaire vivent désormais à Port-Damoclès, avec les conséquences que l’on sait.

Somehow Madame Lulu got ahold of it and passed on the information to Olaf."
"Us!" Sunny said, showing a photograph to her siblings. Violet and Klaus looked at it and saw their sister was right. The youngest Baudelaire had found a small, blurry photograph of the three Baudelaires sitting on the edge of Damocles Dock, where they had arrived for their stay with Aunt Josephine. In the background they could see Mr. Poe reaching his hand out to call for a taxi, while Violet stared glumly into a paper sack.
"Those are the peppermints Mr. Poe gave us," Violet said quietly. "I'd almost forgotten about those."
"But who took this?" Klaus asked. "Who was watching us that day?"

[TCC, chp.06]

Pour sa défense, il semble néanmoins que Lemony n’a pas envoyé la photographie à Olivia, mais plutôt à son amie R, la Duchesse de Winnipeg. C’est l’une des rares membres de VDC avec lesquels il est encore autorisé à prendre contact. R étant proche de Béatrice, il est intéressant pour Lemony de l’informer de ce qu’il fait et de l’endroit où il se trouve. Ou bien il soupçonne (à juste titre) que la Duchesse héberge temporairement Béatrice chez elle et l’enjoint indirectement à venir le retrouver à Port-Damoclès avec les enfants.

Lorsque Klaus retrouve la photographie dans la tante d’Olivia, voilà à quoi elle ressemble :

"Back," Sunny said, and turned the photograph over. On the back, someone had written something in messy handwriting the children could scarcely read.
"I think it says, 'This might be hopeful,'" Klaus said.
"Or 'helpful,'" Violet said. "'This might be helpful.' And it's signed with one initial; I think it's an R, or maybe a K. But who would want a photograph of us?"

[TCC, chp.6]

Nous savons à quoi ressemble la signature de la Duchesse puisque nous la rencontrons à la fois dans TBL et LSUA. Et, à chaque fois, nous constatons qu’elle signe d’une initiale très stylisée, qui est effectivement difficile à lire. Effectivement, on pourrait confondre ce « R » majuscule avec un « K » minuscule (LSUA) ou majuscule (TBL).



Par ailleurs le message me semble plutôt émaner d’un volontaire du « bon » côté du Schisme. Joséphine appartenant à ce bord, ce serait effectivement un « signe d’espoir » que les orphelins séjournent chez un membre de VDC digne de confiance. Mais, comme en témoigne la conversation des orphelins avec le chauffeur, VDC n’a plus de nouvelles régulières de Joséphine depuis un bon moment, si bien que ses problèmes mentaux et affectifs sont largement sous-estimés.

On a d’ailleurs accès, dans l’Autobiographie, à une lettre écrite à Kit par la Duchesse, qui semble ne pas avoir été mise au courant de la mort du mari de Joséphine. Ni de l’incendie de la ferme des parents de Lemony. Elle a un sacré train de retard…

K– I do not think it is safe for me to keep these two letters any longer, and for reasons I do not need to explain, it is impossible for me to write to Mr.Snicket. Will you please get these letters to a safe place — perhaps with Ike, or at that dairy farm you once told me about? I hope – as we all do – that someday these papers will save at least three lives. If you do me this favor I will never forget, any more than I would forget the location of our secret jeep, or the Sebald Code. R, W
[LSUA, p.83]

Le fait qu’elle souhaite entreposer des documents importants dans la maison de Joséphine à Port-Damoclès tend à renforcer ce lien : c’est bien à elle que Lemony a envoyé la photographie. Notons également que les documents que la Duchesse souhaite communiquer à Snicket sont des lettres concernant le mariage de Lemony (dont Jacques s’est mêlé) et celui de Jérôme (dont Jacques est actuellement en train de se mêler).

Alors, pourquoi la Duchesse envoie-t-elle la photographie à Olivia ? Je dirais qu’elle aussi croyait bien faire, car cette photographie ne révèle pas seulement le lieu où les Baudelaire sont hébergés… Elle prouve aussi, indirectement, que Lemony est encore en vie. Comme le rabâche l’Autobiographie, l’identité du photographe est aussi importante que celle de la personne représentée. On sait que Jacques passe souvent visiter Olivia pour lui demander si son frère est encore en vie. Il se pourrait donc que la Duchesse ait transmis cette photographie à Olivia de façon à ce que Jacques soit mis au courant.

Et d’ailleurs, Olivia a rempli sa part du marché puisque Jacques montre plus tard à Quigley la même photographie…

"[Jacques] was looking for you," Quigley replied. "He showed me a picture of all three of you, waiting at the dock on some lake, and asked me if I'd seen you anywhere. He knew that you'd been placed in Count Olaf's care, and all the terrible things that had happened there. He knew that you had gone to live with Dr. Montgomery. He even knew about some of the inventions you made, Violet, and the research you did, Klaus, and some of Sunny's tooth-related exploits. He wanted to find you before it was too late."
[The Slippery Slope, chp.8]

Le problème, c’est bien sûr qu’Olivia a aussi montré cette photo à Olaf. Dans la même lettre, la Duchesse mentionne aussi des difficultés à contacter « Monsieur Snicket », ce qui pourrait aussi bien signifier Jacques que Lemony. D’où la nécessité, pour elle, d’utiliser Kit et Olivia comme intermédiaires.
Dernier détail amusant : Helquist illustre cette photographie dans le tome X… Son angle est sensiblement le même que celui adopté par les Baudelaire sur la page de garde du tome III. Ceci renforce l’idée que Helquist a travaillé « d’après modèle », donc effectué un dessin à partir de la photo d’origine.




S’il a eu un exemplaire de cette photographie entre les mains, c’est peut-être, aussi, parce que Lemony en est l’auteur.

"It gives me the shivers to think someone took our picture when we didn't know it," Klaus said. "That means someone could be taking our photograph at any moment."
The Baudelaires looked around hurriedly, but could see no photographer lurking in the tent. "Let's calm down," Violet said. "Remember the time we watched a scary movie when our parents were out for the evening, and we were jumpy for the rest of the night? Every time we heard a noise we thought vampires were breaking into the house to take us away."
"Maybe somebody was breaking into the house to take us away," Klaus said, and pointed to the photograph.
"Sometimes things can go on right in front of your nose, but you don't know about them."

[TCC, chp.6]

_________________
Mais la fatalité ne connaît point de trêve : le ver est dans le fruit, le réveil dans le rêve, et le remords est dans l'amour : telle est la loi. Le bonheur a marché côte à côte avec moi.



"To ***, with best wishes and worst fears." Da.H---, (allegedly L.S.) I-X 2008


Dernière édition par Docteur Markson. le Sam 8 Aoû - 13:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://danielhandler.canalblog.com/
Marv
Lustreur de vaisselle


Nombre de messages : 7159
Réputation : 212
Points : 13337
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Re: Les autres Désastreuses Aventures : Tome III   Sam 8 Aoû - 12:50

Docteur Markson. a écrit:
"[Jacques] was looking for you," Quigley replied. "He showed me a picture of all three of you, waiting at the dock on some lake, and asked me if I'd seen you anywhere. He knew that you'd been placed in Count Olaf's care, and all the terrible things that had happened there. He knew that you had gone to live with Dr. Montgomery. He even knew about some of the inventions you made, Violet, and the research you did, Klaus, and some of Sunny's tooth-related exploits. He wanted to find you before it was too late."
[Chabadada, chp.8]

Chabadada ? Laughing

Sinon, bon boulot Doc, as usual. Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Docteur Orwell.
Archonte


Nombre de messages : 11797
Age : 26
Ennuyeux Endroits : A l'Hôpital Heimlich.
Réputation : 1211
Points : 679143
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Les autres Désastreuses Aventures : Tome III   Sam 8 Aoû - 13:41

...putain, l'administratrice a gardé cette fonctionnalité de substitution de mots rien que pour me nuire. J'en suis certain. lol ! Pour ceux qui ne le savent pas ici, la locution "t.s.s" (sans les points) est changée automatiquement en... bref, vous avez compris.

En tous les cas, je suis heureux de prouver encore une fois que Lemony Snicket est un gros stalker. Rigole

_________________
Mais la fatalité ne connaît point de trêve : le ver est dans le fruit, le réveil dans le rêve, et le remords est dans l'amour : telle est la loi. Le bonheur a marché côte à côte avec moi.



"To ***, with best wishes and worst fears." Da.H---, (allegedly L.S.) I-X 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://danielhandler.canalblog.com/
Marv
Lustreur de vaisselle


Nombre de messages : 7159
Réputation : 212
Points : 13337
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Re: Les autres Désastreuses Aventures : Tome III   Sam 8 Aoû - 14:28

Docteur Markson. a écrit:
...putain, l'administratrice a gardé cette fonctionnalité de substitution de mots rien que pour me nuire. J'en suis certain. lol !

Nostalgie. drunken
Notre cuvette réserve bien des surprises... Incertain

Docteur Markson. a écrit:
En tous les cas, je suis heureux de prouver encore une fois que Lemony Snicket est un gros stalker. Rigole

Ça devient creepy ouais... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les autres Désastreuses Aventures : Tome III   Aujourd'hui à 19:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Les autres Désastreuses Aventures : Tome III
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résumé final du tome 6...
» VDC et VFD????
» [Alexandra Adornetto]Les Etranges Aventures, tome 1 : Les Secrets du Voleur d'Ombres
» Le petit Lutin Rose
» LES AVENTURES DE VICKI NELSON (Tome 2) PISTE SANGLANTE de Tanya Huff

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire :: Théories :: Théories diverses-
Sauter vers: